Connect with us

AFRIQUE

Le report de la présidentielle ivoirienne a-t-il été évoqué lors de la rencontre Macron-Ouattara?

Publié il y a

ce

43 Vues

À son retour à Abidjan lundi soir, Alassane Ouattara a raconté devant la presse sa version de sa rencontre avec Emmanuel Macron. Il explique avoir « rassuré » le président français après les violences qui ont eu lieu ces dernières semaines. Il indique que « ces perturbations sont le résultat de manipulations et que des dispositions sont prises pour que cela ne se reproduise plus ». Et le président ivoirien insiste : les élections auront donc lieu comme prévu le 31 octobre prochain.

Cette déclaration intervient en effet quelques heures après la publication par l’hebdomadaire Jeune Afrique d’un article affirmant qu’Emmanuel Macron s’était inquiété des tensions en Côte d’Ivoire.

Toujours selon Jeune Afrique, le président français a également demandé à Alassane Ouattara de reporter l’élection présidentielle afin « de lui permettre, ainsi qu’à ses principaux opposants Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié, de se retirer » après avoir organisé un dialogue avec eux.

Mais l’entourage d’Alassane Ouattara dément. « C’est sûr que le report de l’élection et l’organisation d’une transition n’ont pas été évoqués », protestent des cadres du RHDP.

De son côté, l’Élysée ne confirme pas… mais ne dément pas non plus. Et parle d’une discussion « franche et transparente » entre les deux hommes.

rfi

Donner votre avis

Articles Similaires

Afficher commentaire
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

AFRIQUE

Côte d’Ivoire: la Cour africaine ordonne la réintégration de Gbagbo sur la liste électorale

Publié il y a

ce

22 Vues

Beut7 •

Après Guillaume Soro, Laurent Gbagbo: pour la deuxième fois en dix jours, la Cour africaine de justice désavoue la Côte d’Ivoire, lui ordonnant vendredi de réintégrer l’ex-président sur la liste électorale pour la présidentielle du 31 octobre. Dans son jugement, la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples (CADHP) ordonne à l’Etat ivoirien de «prendre toutes mesures nécessaires en vue de lever immédiatement tous les obstacles empêchant le requérant (Laurent Gbagbo) de s’enregistrer sur la liste électorale».

L’ex-chef d’Etat (2000-2010) ne figure pas sur les listes électorales révisées cette année, il ne peut donc ni voter, ni être candidat. Mi-septembre, le Conseil constitutionnel ivoirien a rejeté la candidature de Laurent Gbagbo à la présidentielle. Cette candidature avait été déposée par les partisans de Laurent Gbagbo, lui-même ne s’est pas exprimé sur le sujet. Selon les autorités ivoiriennes, cette décision a fait suite à la condamnation de Laurent Gbagbo par la justice ivoirienne à vingt ans de prison, dans l’affaire dite du «braquage de la BCEAO», la Banque centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest, lors de la crise post-électorale de 2010-2011.

Donner votre avis

Articles Similaires

Lire la Suite...
Beut7.com L'information qui vous (r)éveille ! Pour vos dernières nouvelles, notre équipe toujours prête à vous informer 24h/24 ! Connectez-vous sur nos réseaux et béneficiez d'une panoplie d'informations à la une, Buzz - Peoples du moment et Vidéos etc. sur le SENEGAL, l'afrique et le reste du ...
Girl in a jacket

L'information qui vous (r)éveille !

Contact

Gueule Tapée 67x68

+221 33 842 38 49

courrierbeut7@gmail.com

www.beut7.com

Copyright © 2019 Beut7.com

0
Laissez un commentairex
()
x