Connect with us

JUSTICE

Corruption sur fond de dopage russe : Jour de vérité pour Lamine Diack et Cie !

Publié il y a

ce

26 Vues

Gabriel Dolé enfonce Lamine Diack à la barre : "Ce qu’il m’avait demandé..."

Lamine Diack, ancien patron de l’athlétisme mondial sera édifié sur son sort, aujourd’hui, dans la retentissante affaire de corruption sur fond de dopage russe qui a terni sa carrière ainsi que l’image du sport. Selon L’As, les procureurs financiers avaient requis quatre ans de prison et une amende maximale de 500.000 euros lors de son procès en juin dernier pour corruption active et passive, abus de confiance et blanchiment en bande organisée. Devant la 32e chambre du tribunal correctionnel de Paris, Lamine Diack, 87 ans, est jugé pour avoir permis de retarder, à partir de fin 2011, des procédures disciplinaires contre des athlètes russes soupçonnés de dopage sanguin, en échange de financements de Moscou. Il est aussi poursuivi pour avoir aidé son fils, Papa Massata Diack, alors patron du marketing à l’IAAF, à s’approprier plusieurs millions d’euros dans les négociations avec des sponsors. Outre Papa Massata et Lamine Diack, rappelle L’AS dans sa livraison de ce mercredi, des peines de prison ont également été réclamées pour les quatre autres protagonistes : le docteur Gabriel Dollé, l‘ancien chef de l’antidopage à l’IAAF, Habib Cissé, un avocat qui conseillait Lamine Diack, l’ancien président de la fédération russe d’athlétisme Valentin Balakhnitchev et l’ancien entraîneur Alexeï Melnikov, tous deux jugés en leur absence.

 

Donner votre avis

Articles Similaires

Afficher commentaire
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

JUSTICE

Souleymane Teliko : “Personne ne peut m’intimider”

Publié il y a

ce

20 Vues

Beut7 •

Auditionné par l’Inspection générale de l’administration de la Justice (IGAJ), Souleymane Teliko, président de l’union des magistrats du Sénégal (Ums) devrait aussi être entendu par le Conseil de discipline de la magistrature. Dans les colonnes de Walf, le juge a soldé ses comptes. Il demeure convaincu que cette affaire n’ira nulle part parce qu’il n’y a rien. “C’est peine perdue. Car, malheureusement ou heureusement, c’est selon, nul ne peut m’intimider. Rien ne peut nous atteindre qui ne vienne d’Allah”, a-t-il martelé. Il déclare qu’il est plus que déterminé à exercer sa mission avec la même conviction.

 

Donner votre avis

Articles Similaires

Lire la Suite...
Beut7.com L'information qui vous (r)éveille ! Pour vos dernières nouvelles, notre équipe toujours prête à vous informer 24h/24 ! Connectez-vous sur nos réseaux et béneficiez d'une panoplie d'informations à la une, Buzz - Peoples du moment et Vidéos etc. sur le SENEGAL, l'afrique et le reste du ...
Girl in a jacket

L'information qui vous (r)éveille !

Contact

Gueule Tapée 67x68

+221 33 842 38 49

courrierbeut7@gmail.com

www.beut7.com

Copyright © 2019 Beut7.com

0
Laissez un commentairex
()
x