La formation socialiste traverse une crise très profonde occasionnée par un malaise latent entre son chef de file Ousmane Tanor Dieng et Serigne Mbaye Thiam jusqu’ici son protégé. Selon les informations que tenons de bonnes sources, le Macky SALL n’est pas exempt de reproches dans ce problème qui mine le parti fondé par Senghor.

Les reproches de Tanor à Macky

A l’origine du mal, la reconduction de Serigne Mbaye Thiam et Aminata Mbengue Ndiaye dans le nouveau gouvernement post présidentielle à l’insu même du Secrétaire général du Parti socialiste. Suffisant pour que dans l’entourage du Président du Haut Conseil des collectivités territoriales qu’on crie à la trahison. Trahison de la part d’un allié à qui on prête l’intention de casser l’autre allié; trahison aussi d’un compagnon qu’on croit redevable à tous points de vue. La crise a atteint un niveau tel qu’il se dit même qu’entre Tanor Dieng et Serigne Mbaye Thiam, chacun ignore depuis quelques temps tout de l’autre.

Gorgui Ciss et Alpha Baila Gueye de vision socialiste chefs de file d’une fronde en gestation

Une fronde selon nos informations est en gestation chez les verts de Colobanes. Gorgui Ciss et Alpha Baila Gueye de vision socialiste qui ne cachent plus leur désaccord avec les derniers choix de la Direction du parti ne seraient plus seuls dans leur posture de rébellion. Eux qui continuent de penser que c’est Tanor qui a maintenant “ses hommes” en lieu et place de la rotation qui était attendue en veulent terriblement au maire de Ngueniene.
Officiellement en France depuis la prise de fonctions de Macky SALL, Ousmane Tanor Dieng est depuis absent du pays et de toutes les instances du parti.
Selon des indiscrétions, ce dernier ne serait plus en phase avec le Président de la République sur certaines questions politiques. Il se dit même que la timide prisebde position de la formation des verts sur l’affaire du pétrole est une preuve du fossé qui se creuse entre deux allié jadis en total convergence depuis 2012.

Beut7