Devant le rythme effréné de la multiplication des victimes de la route, je m’associe à la douleur des familles et en appelle à la responsabilité de la part :

1. Des autorités publiques :

 Plus de vigilance dans la conduite des visites techniques !
 Plus de rigueur dans les conditions de délivrance des permis de conduire !
 Plus de sensibilisation sur la sécurité routière !
 Plus de pragmatisme dans l’adaptation des infrastructures routières !
 Plus d’exigence dans l’application du Code de la route !

2. Des usagers de la route :

 Plus de systématisme pour combattre l’hypovigilance du conducteur !
 Plus de rigueur dans la maintenance des véhicules !
 Plus d’humanisme dans le partage de la route !
 Plus de sérieux dans le respect du Code de la route !
 Plus de vigilance de la part des passagers face au comportement des conducteurs de véhicules!
 Plus d’aménagement des espaces réservés aux piétons

TOUS CONCERNÉS !

Fait à Dakar, le 16 Mai 2019