« Wade s’en fout d’être chef de l’opposition ou pas. Désignez qui vous voulez ! Le Fast-track, c’est juste pour frimer » a déclaré Me Amadou Sall, lors de l’émission « Grand Jury » sur la Rfm. L’avocat désapprouve fortement Le concept de «Fast-track» lancé par Macky Sall, 

« Si aller plus vite c’est se tromper de numéro de téléphone et appeler un Président de la République à la place d’un chef de l’opposition, alors là! D’ailleurs, pourquoi parler anglais? Pour frimer ? Un gouvernement ne devrait pas frimer » at’il déclaré.

Interpellé sur le déroulement la présidentielle et la suppression du poste de Premier ministre Me Sall indique

« Il n’y a pas de consensus sur le fichier. Il n’y a pas de consensus sur la loi sur le parrainage. Dans son camp, personne ne parle. Pourquoi vous ne parlez pas du silence de Moustapha Niasse. Ce silence inquiétant de Macky Sall, du silence complice de Moustapha Niasse et du silence suspect de Tenir Dieng ? Nous savons exactement comment cette élection a été truquée. Des experts y travaillent » soutient t’il.