Les rebondissements dans l’attribution du marché de la distribution de l’eau au Sénégal lancé en 2017 sont en train de conduire à une véritable impasse. Selon Enquête, cette situation risque de porter un sérieux coup d’arrêt à certains programmes du ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement. C’est ainsi qu’il est à craindre un ralentissement dans la réalisation du Programme spécial d’alimentation en eau potable de Dakar.

Abdoulaye Sarr