Connect with us

JUSTICE

Trafic de migrants : Djidjack Diouf à la barre

Publié il y a

ce

41 Vues

Le manager de Viviane Chidid en l’occurrence Djidiack Diouf va défiler devant le tribunal correctionnel de Dakar. Selon les Échos, il y a quelques semaines, le juge du 8e cabinet d’instruction a clôturé son enquête. La phase d’instruction étant terminée, le magistrat instructeur a rendu une ordonnance de renvoie en police correctionnelle. Seulement, précise le journal, pour le moment, son ordonnance n’est pas encore transmise au parquet puisqu’une partie du dossier est encore à la chambre d’accusation. C’est une fois que le dossier lui sera entièrement remis qu’il va le transmettre au Procureur qui le lui avait confié. Il faut rappeler que Djidiack Diouf, Petit Mbaye et Cie ont été inculpés pour association de malfaiteurs, trafic de migrants, faux et usage de faux dans un document administratif. Placés sous mandat de dépôt au début de l’affaire, plusieurs inculpés dont Djidiack Diouf, Petit Mbaye et la secrétaire à l’ambassade vont recouvrer la liberté au bénéfice d’une liberté provisoire. Pour le moment, il ne reste plus que deux personnes en détention.

 

Donner votre avis

Articles Similaires

Afficher commentaire
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

JUSTICE

Cour d’appel de Dakar / traitement pénal des dossiers de nature civile ou commerciale: les instructions du procureur général

Publié il y a

ce

7 Vues

Beut7 •

“L’attention de de la chancellerie a été attirée sur des agissements peu orthodoxes de certains officiers et agents de police judicaires. Pour des litiges de nature civile ou commerciale portes devant un commissariats de police ou une brigade de gendarmerie , des concitoyens sont convoqués dans les locaux de ces unités et parfois contraint d’y rester pendant plusieurs heures “, informe le procureur général dans une lettre -circulaires .

Selon le procureur général ces pratiques peuvent donner lieu à une réaction imprévisible des justiciables qui en seraient victimes , occasionner des troubles à l’ordre public et jeter le discrédit sur toute l’institut judicaire.

le procureur général demande aux officiers et agents  de la police judicaire  de toujours garder à l’esprit les limites de leur prérogatives . Et d’abstenir de traiter des litiges de nature civile ou commerciale .

 

 

 

 

 

Donner votre avis

Articles Similaires

Lire la Suite...
Beut7.com L'information qui vous (r)éveille ! Pour vos dernières nouvelles, notre équipe toujours prête à vous informer 24h/24 ! Connectez-vous sur nos réseaux et béneficiez d'une panoplie d'informations à la une, Buzz - Peoples du moment et Vidéos etc. sur le SENEGAL, l'afrique et le reste du ...
Girl in a jacket

L'information qui vous (r)éveille !

Contact

Gueule Tapée 67x68

+221 33 842 38 49

courrierbeut7@gmail.com

www.beut7.com

Copyright © 2019 Beut7.com

0
Laissez un commentairex
()
x