Connect with us

POLITIQUE

TER et Autoroute à péage: Oumar Youm assène ses 4 vérités au gouvernement français

Publié il y a

ce

117 Vues

L’état du sénégal n’a pas aimé les sorties de l’Ambassadeur de la France au Sénégal, Philippe Lalliot et de celle du Directeur général de Senac Sa, Xavier Idier. Dans une missive écrite à l’Etat français par le ministre des Infrastructures, Oumar Youm en son nom, le chef de l’Etat dénonce leurs réactions.

« J’ai suivi hier, l’interview de l’ambassadeur de France au Sénégal au cours duquel, il s’est prononcé sur l’agenda du Ter, en affirmant que la mise en service commerciale ne pourrait se faire en avril 2020, prenant ainsi le contre-pied du gouvernement, seul habilité à communiquer sur le sujet objet d’un marché entre l’état du Sénégal et des entreprises françaises » a t’il soutenu

« L’Ambassadeur de France (au Sénégal) semble privilégier les intérêts des entreprises françaises qui, dans ce chantier, font peu cas du droit contractuel net des préoccupations des populations sénégalaises », peut-on lire dans la lettre écrite par M. Youm

le ministre avertit : « En tout état de cause, dans le marché du TER, le Sénégal entend respecter strictement les termes du contrat le liant aux entreprises françaises et se réserver le droit d’appliquer des pénalités pour les retards indus. Au demeurant, l’Ambassadeur de France doit rester dans son rôle de prêteur en s’abstenant de communiquer sur un agenda contractuel qui lie l’État (du Sénégal) à des entreprises privées (françaises) ».

Donner votre avis

Afficher commentaire
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Articles Similaires

POLITIQUE

Mansour Faye révèle «J’ai reçu Sonko dans mon bureau… »

Publié il y a

ce

15 Vues

Beut7 •

Après la sortie de Sonko (voir par ailleurs), Mansour Faye y est allé de sa réponse ce matin sur la 2Stv. “Je n’ai pas de commentaires à faire parce que ce jeune ne sait pas ce qu’il dit. Lorsque tu ne sais pas, tu dois te taire. On va tous rendre des comptes. Un ministre va rendre compte. Quelqu’un qui a des charges publiques est également dans l’obligation de rendre compte. On ne peut pas se dérober. Je rendrai compte inchallah à qui de droit . C’est vrai que je suis un beau frère du Président de la République à 100% et je le revendique. Lui-même (ndlr, le leader de Pastef) est venu solliciter une audience au beau-frère. Il voulait que je fasse une intervention auprès du Président de la République pour son propre compte.”

 

 

Donner votre avis

Afficher commentaire
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Articles Similaires

Lire la Suite...
Beut7.com L'information qui vous (r)éveille ! Pour vos dernières nouvelles, notre équipe toujours prête à vous informer 24h/24 ! Connectez-vous sur nos réseaux et béneficiez d'une panoplie d'informations à la une, Buzz - Peoples du moment et Vidéos etc. sur le SENEGAL, l'afrique et le reste du ...
Girl in a jacket

L'information qui vous (r)éveille !

Contact

Gueule Tapée 67x68

+221 33 842 38 49

courrierbeut7@gmail.com

www.beut7.com

Copyright © 2019 Beut7.com

0
Laissez un commentairex
()
x