Connect with us

POLITIQUE

“Relancer l’économie sénégalaise oui, mais sur de nouvelles bases” (Par Thierno Bocoum)*

Publié il y a

ce

64 Vues

Détrompons-nous, la relance de notre économie ne se fera pas au moyen de l’activation d’un guichet de distribution d’espoir. Elle se fera en changeant de paradigmes dans notre approche de résolution des problèmes.

La résilience face aux chocs exogènes est un grand défi que le Sénégal doit relever. Le programme de résilience économique et social mis en place durant la pandémie Covid-19 a montré les faiblesses de l’Etat en terme de diagnostic et de proposition de solutions. La démarche de résilience n’a finalement abouti qu’à une vulnérabilité de notre économie avec l’utilisation inefficiente de nouvelle ressources financières par voie d’emprunt.

Nous continuerons après le Covid-19 à subir les méfaits liés aux échanges extérieurs ou aux flux financiers. L’espoir nourri par l’exploitation du gaz et du pétrole peut être freiné par la non maîtrise des fluctuations des cours internationaux de ces ressources.

De même notre forte dépendance à l’importation de denrées essentielles nous met à la merci de l’évolution imprévisible des cours mondiaux de ces produits. Sans compter les incertitudes autour de notre politique monétaire avec le renvoi aux calendes grecques de la mise en place d’une nouvelle monnaie.

Ces facteurs exogènes viendront s’ajouter aux choix de politiques budgétaires déséquilibrés, un endettement exponentiel, des investissements non productifs et un affaiblissement de notre secteur privé national.

La relance de notre économie ne devrait pas se fonder sur les mêmes pratiques. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, il faut oser le changement de paradigmes.

* Président du mouvement AGIR

Donner votre avis

Afficher commentaire
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Articles Similaires

POLITIQUE

Me Malick Sall réconcilie Youssou Toure et Amath Suzanne Camara

Publié il y a

ce

26 Vues

Beut7 •

Pour un coup d’essai, ce fût un coup de maître. Le Garde des Sceaux Ministre de la Justice Me Malick Sall a réuni autour d’une même table M.Youssou Touré coordonnateur du Réseau des enseignants de l’apr et M.Amat Suzanne Camara vice coordonnateur dudit réseau. Ces deux derniers accompagnés de.leurs camarades, ont décidé d’enterrer la hache de guerre afin de travailler aux côtés du chef de l’Etat, mais aussi pour le pays .
Le Garde des Sceaux leur a témoigné de toute sa disponibilité ” aussi longtemps qu’ils seront ensemble “. Selon le Minstre de la Justice, on ne peut aider le président de la République que dans la cohésion.
A leur tour, Mesisurs Touré et Camara ont remercié le Garde des Sceaux tout en lui promettant de travailler unis, dans la cohésion pour le parti et pour la patrie.

 

 

 

 

Donner votre avis

Afficher commentaire
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Articles Similaires

Lire la Suite...
Beut7.com L'information qui vous (r)éveille ! Pour vos dernières nouvelles, notre équipe toujours prête à vous informer 24h/24 ! Connectez-vous sur nos réseaux et béneficiez d'une panoplie d'informations à la une, Buzz - Peoples du moment et Vidéos etc. sur le SENEGAL, l'afrique et le reste du ...
Girl in a jacket

L'information qui vous (r)éveille !

Contact

Gueule Tapée 67x68

+221 33 842 38 49

courrierbeut7@gmail.com

www.beut7.com

Copyright © 2019 Beut7.com

0
Laissez un commentairex
()
x