Connect with us

JUSTICE

Procès Lamine Diack : Les dessous d’un report

Publié il y a

ce

| 20 Vues



Initialement prévu, hier lundi, le procès de Lamine Diack, a été renvoyé au moins jusqu’au mois de juin 2020 par la 32e chambre correctionnelle du tribunal de Paris en raison de problèmes de procédure. En réalité, le  Parquet national financier de Paris a sollicité le renvoi du procès du clan des Diack afin de mieux se préparer pour deux motifs.

D’abord, le procureur soutient qu’il a reçu tardivement l’exécution de la Commission rogatoire internationale contre Pape Massata Diack, et par conséquent il veut suffisamment de temps pour prendre connaissance du contenu de ladite Commission rogatoire dans laquelle PMD a répondu à toutes les questions du juge français et apporter toutes les preuves afférentes.

Il y a lieu de préciser que ce retard n’est pas du fait du Sénégal mais d’une lenteur de l’administration française entre le ministère des Affaires étrangère et le ministère de la justice française. Cette lenteur est imputable à l’administration française.

Troisième et dernier motif : l’ordonnance de renvoi en police correctionnelle du 19 juin 2019 contre Massata Diack  vise le délit de recel alors que dans sa mise en examen contenu dans le mandat d’arrêts international, cette infraction n’est pas visée.

Pour le Procureur, cette ordonnance de renvoi devant le tribunal correctionnel contre PMD est manifestement irrégulière et il sollicite le renvoi pour qu’il soit rectifié. Un victoire symbolique pour PMD.

Articles Similaires
Cliquez pour commenter
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments