Connect with us

SOCIÉTÉ

Pr Seydi : ” Le Sénégal a initié une étude scientifique en vue d’évaluer l’efficacité d’un médicament dans les formes sévères”

Publié il y a

ce

42 Vues

Chef des maladies infectieuses de l’hôpital Fann, le professeur Moussa Seydi a, ce samedi, axé son intervention sur le traitement spécifique de la Covid-19. Selon lui, l’association de l’Azithromycine-hydro chloroquine s’est révélée efficace selon leurs résultats. Mais, précise-t-il : « cette efficacité est évidente quand il s’agit d’une administration précoce mais elle est moindre dans les formes graves ». Cependant, il annonce que l’Institut Pasteur de Dakar et le Centre des maladies infectieuses de l’Hôpital Fann ont initié une étude scientifique en vue d’évaluer l’efficacité d’un médicament dans les formes sévères. Il s’agit, renseigne-t-il, d’un médicament disponible depuis plus de 20 ans qui a une action anti-coagulante et anti-inflammatoire, efficace chez l’homme. « Ces deux actions sont indispensables à obtenir dans le cadre de la prise en charge d’une forme grave. C’est pour cette raison qu’au Sénégal, nous avions inclus dans notre prise en charge l’utilisation des anticoagulants et des corticoïdes comme les antiinflammatoires bien avant les recommandations de l’organisation mondiale de la santé », a expliqué Pr Moussa Seydi. Avant d’ajouter : « Il s’agit d’une molécule qui a une puissance antivirale très importante in-vitro c’est-à-dire au laboratoire ». D’après lui, les deux structures ont démarré le projet le 14 août 2020 conformément au protocole de recherches qui a été validé par le comité d’éthique national. « Nous sommes les seuls actuellement qui avons commencé ce projet de recherche en Afrique », se réjouit-il.

 

Donner votre avis

Articles Similaires

Afficher commentaire
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

SOCIÉTÉ

Macky signe la modification du décret portant affectation et désaffectation des terres du domaine national (Document)

Publié il y a

ce

43 Vues

Beut7 •

Le président de la République Macky Sall a signé, le 16 septembre dernier, un décret modifiant le décret N 72-1288 du 27 octobre 1972 relatif aux conditions d’affectation et désaffectation des terres du domaine national (Voir document).

Pour les terres de moins de 10 hectares, elles sont affectées par délibération du Conseil municipal après approbation du préfet ou du sous-préfet. Pour les délibérations sur une superficie comprise entre 10 et 50 hectares, seul le préfet de département est compétent pour approuver la délibération. pour les terres de plus de 50 hectares, la compétence revient au gouverneur de la région.

 

 

Donner votre avis

Articles Similaires

Lire la Suite...
Beut7.com L'information qui vous (r)éveille ! Pour vos dernières nouvelles, notre équipe toujours prête à vous informer 24h/24 ! Connectez-vous sur nos réseaux et béneficiez d'une panoplie d'informations à la une, Buzz - Peoples du moment et Vidéos etc. sur le SENEGAL, l'afrique et le reste du ...
Girl in a jacket

L'information qui vous (r)éveille !

Contact

Gueule Tapée 67x68

+221 33 842 38 49

courrierbeut7@gmail.com

www.beut7.com

Copyright © 2019 Beut7.com

0
Laissez un commentairex
()
x