Connect with us

POLITIQUE

Nomination d’un gouvernement d’ouverture : Le SEN de l’APR adoube Macky

Publié il y a

ce

53 Vues

Le Secrétariat exécutif national (Sen) de l’Alliance pour la République  s’est prononcé,  sur les changements apportés par le chef de l’Etat Macky Sall dans le cadre du dernier remaniement ministériel.

“les membres du SEN expriment à l’unanimité, leur soutien total au Président Macky SALL, qui vient d’ouvrir une séquence historique nouvelle dans le cours politique, économique et social de notre pays, marqué par une dynamique toujours en cours, d’un dialogue national élargi et inclusif, dont ils saluent tous les acteurs et qui consacre  la maturité de notre modèle démocratique, la solidité de notre cohésion sociale ainsi que la vision d’un Sénégal De tous et d’un Sénégal Pour Tous”, lit on dans un communiqué.

 

«Le Président du Parti a salué la présence des responsables du Parti qui n’ont pas été reconduits dans le gouvernement en rappelant que la réorganisation et l’ouverture constituent un tournant important, qui a entraîné des changements inhérents au fonctionnement de l’État qui, pour douloureux qu’ils puissent être, ne devraient nullement constituer des causes de rupture dans le compagnonnage politique», rapporte le communiqué  du Sen.

Les membres du SEN ont renouvelé leurs condoléances aux familles éplorées, tout en se félicitant des mesures prises par le chef de l’Etat pour venir en aide à ces jeunes. La position du président sénégalais lors du Forum de Paris sur la Paix a été magnifiée par le SEN.

“les membres du SEN s’inclinent devant la mémoire des disparus en mer et renouvellent leurs condoléances attristées à leurs familles éplorées. Dans le même élan, les membres du SEN félicitent le Président de la République pour l’instruction donnée au Gouvernement, d’assurer une prise en charge prioritaire des jeunes, notamment ceux qui sont revenus et l’exhortent à accélérer la mise en œuvre des solutions élaborées autour de la formation qualifiante, l’entreprenariat, l’auto-emploi et le financement rapide, pour répondre aux défis de l’inclusion et du bien-être de la jeunesse, tels que consignés dans le Programme Liggeyeul Euleuk et déclinés à travers le PAP2A”.

 

 

Dans la perspective d’une campagne de commercialisation agricole optimale, le SEN s’est félicité de la décision du chef de l’Etat de fixer cette année le prix du kilogramme d’arachide à 250 francs.

Enfin, le SEN appelle tous les militants et responsables du Parti à rester mobilisés autour de la consolidation de la majorité, de l’ouverture à toutes les forces politiques et sociales engagées dans la construction d’un Sénégal Émergent au grand bénéfice des populations.

 

 

 

Donnez votre avis

Afficher commentaire
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Articles Similaires

POLITIQUE

Émigration clandestine : Les cadres Bby pour une «meilleure articulation» des politiques publiques

Publié il y a

ce

12 Vues

Beut7 •

La résurgence de l’émigration clandestine avec son lot de morts inquiète la Coordination nationale des cadres de Benno bokk yaakaar (Bby).

Dans une note rendue publique, la coordination rappelle à la jeunesse que son avenir «se situe bien au Sénégal». En effet, le Bureau exécutif national des cadres de Bby est convaincu que «les perspectives de croissance annoncées et validées vont, sans nul doute, offrir de grandes possibilités à la jeunesse sénégalaise, de s’épanouir socialement et professionnellement». Et donc, soulignent Alpha Bayla Guèye et ses camarades, «de telles prises de risque sont incompréhensibles à ce stade de notre histoire». Cependant, ils constatent que le dispositif actuel de lutte contre le chômage, la précarité et le sous-emploi, est «souvent méconnu du grand public».

Par conséquent, ils demandent au gouvernement de «mieux articuler les différentes politiques publiques en la matière et les rendre accessibles par une meilleure appropriation». Cela passe, selon les cadres de Bby, par «une meilleure maîtrise des flux entrants et sortants».

La coordination exhorte ainsi les autorités à «rendre obligatoire l’inscription de tout demandeur d’emploi dans la base de données accueil-emploi établie» en décentralisant «au besoin auprès des collectivités territoriales». C’est là, indiquent M. Guèye et Cie, «une condition qui devrait désormais être requise avant toute validation d’un contrat de travail par l’inspection du travail».

Les cadres jugent également la dotation budgétaire actuelle pour lutter contre le phénomène «assez limite» pour soutenir les différents leviers d’actions, à savoir le renforcement de l’employabilité des jeunes en âge de travailler, l’amélioration du dispositif de création d’emploi, entre autres.

Donnez votre avis

Afficher commentaire
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Articles Similaires

Lire la Suite...
Beut7.com L'information qui vous (r)éveille ! Pour vos dernières nouvelles, notre équipe toujours prête à vous informer 24h/24 ! Connectez-vous sur nos réseaux et béneficiez d'une panoplie d'informations à la une, Buzz - Peoples du moment et Vidéos etc. sur le SENEGAL, l'afrique et le reste du ...
Girl in a jacket

L'information qui vous (r)éveille !

Contact

Gueule Tapée 67x68

+221 33 842 38 49

courrierbeut7@gmail.com

www.beut7.com

Copyright © 2019 Beut7.com

0
Laissez un commentairex
()
x