Connect with us

POLITIQUE

Mission d’information pour les inondations : Le groupe parlementaire liberté et démocratie tire sur l’Assemblée nationale

Publié il y a

ce

27 Vues

L’Assemblée nationale du Sénégal a décidé mardi de mettre en place une mission d’information sur le Plan décennal de lutte contre les inondations (PDLI). Dans un communiqué rendu public , Le groupe parlementaire liberté et démocratie “en prend acte et tient à faire constater à l’opinion que le bureau de l’Assemblée Nationale ne souhaite ni le contrôle de l’action du gouvernement ni la transparence dans la gestion des finances publiques”

Par ailleurs, Serigne Cheikh Mbacké Bara Dolly renseigne que le” groupe se fait le devoir de saisir l’ensemble des députés de tout bord (majorité, opposition et non inscrits) pour une convocation de l’Assemblée Nationale en session extraordinaire conformément aux dispositions de l’article 81 de la constitution et l’article 05 du règlement intérieur de l’assemblée dans les meilleurs délais pour faire jouer à l’institution parlementaire pleinement sa mission de contrôle”.

Le président du groupe parlementaire liberté et démocratie informe que Le Bureau de l’assemblée nationale  a rejeté sa  demande d’audition des ministres et responsables concernés par  les inondations et le Programme Décennal de Lutte contre les Inondations (PDLI)

 

“Le Groupe parlementaire liberté et démocratie demeure convaincu que le meilleur moyen d’avoir des informations auprès des ministres concernés par la gestion des inondations pour atténuer la polémique autour de l’argent dépensé dans le cadre du plan décennal et d’informer le peuple souverain est l’organisation des séances d’audition en plénière retransmise en direct à travers les médias”, note le communiqué.

Donner votre avis

Afficher commentaire
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Articles Similaires

POLITIQUE

Autoroute à péage : L’Etat prend 25% dans le capital

Publié il y a

ce

24 Vues

Beut7 •

Le bras de fer entre l’État du Sénégal et Eiffage, autour des négociations sur le contrat de cession de l’autoroute à péage, touche à sa fin. En effet, l’État est entré dans le capital en récupérant ses 25% après avoir payé 10 milliards Fcfa.

Le Sénégal, qui a perdu 6 ans de dividendes, réclame le « partage des fruits » dès l’année prochaine. Pour cette autoroute à péage, l’un des premiers partenariats public-privé de ce genre en Afrique de l’Ouest, plus de 300 millions d’euros ont été investis par le Sénégal, les bailleurs de fonds et Eiffage.

Donner votre avis

Afficher commentaire
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Articles Similaires

Lire la Suite...
Beut7.com L'information qui vous (r)éveille ! Pour vos dernières nouvelles, notre équipe toujours prête à vous informer 24h/24 ! Connectez-vous sur nos réseaux et béneficiez d'une panoplie d'informations à la une, Buzz - Peoples du moment et Vidéos etc. sur le SENEGAL, l'afrique et le reste du ...
Girl in a jacket

L'information qui vous (r)éveille !

Contact

Gueule Tapée 67x68

+221 33 842 38 49

courrierbeut7@gmail.com

www.beut7.com

Copyright © 2019 Beut7.com

0
Laissez un commentairex
()
x