Connect with us

SOCIÉTÉ

Me Assane Dioma Ndiaye : « Ces jeunes qui prennent la mer sont déshumanisés »

Publié il y a

ce

50 Vues

« Ces jeunes qui prennent la mer sont déshumanisés. Lorsque l’être ne se sent plus humain, on ne peut plus attendre de lui une démarche rationnelle. C’est le travail qui libère l’homme. L’oisiveté peut pousser à des actes désespérés », analyse, d’emblée, le Président de la Ligue sénégalaise des droits humains.

« Aujourd’hui, c’est ce désespoir qui est à l’origine de tout ce qui se passe, explique-t-il. Donc le problème n’est pas d’essayer de sensibiliser les jeunes, mais plutôt de trouver une vraie solution à la racine du mal. Il faut que la solution soit une solution du fond », insiste Assane Dioma Ndiaye.

Il ne dédouane pas l’État pour autant dans cette tragédie.

« La vocation d’un gouvernement, c’est d’assurer le bien-être et la sécurité de ses citoyens, y compris le droit à la vie. Le premier droit sécuritaire, c’est le droit à la vie. Donc, manifestement, l’Etat sénégalais a failli. Il faut reconnaître cette faillite et régénérer le génie créateur du peuple sénégalais afin de secréter des solutions salvatrices », recommande l’avocat.

Mieux, « Il faut faire renaître l’espoir et l’espérance. Et de cette manière les jeunes sauront qu’en restant du Sénégal, il est possible de se développer et de s’humaniser. Et si cet espoir existe, il va de soi que le phénomène va se désagréger ».

Donnez votre avis

Afficher commentaire
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Articles Similaires

SOCIÉTÉ

Descente musclée dans les centres de redressement de Kara : la gendarmerie s’explique !

Publié il y a

ce

46 Vues

Beut7 •

La gendarmerie nationale a livré des informations sur la descente effectuée hier dans plusieurs centres de redressement de la “Kara Sécurité”.

“Les éléments de la Section de Recherches de la gendarmerie s’étaient transportés à Ouakam pour une affaire de vol de scooters. Une fois sur les lieux, trois scooters, produits du vol, ont été retrouvés. Des personnes ont été également retrouvées sur les lieux. Elles étaient toutes soumises à des actes de torture. Elles étaient âgées entre 17 et 42 ans et souffraient de malnutrition. Elles ont été toutes transportées à l’hôpital Principal de Dakar avec l’aide de la gendarmerie. Nous nous sommes rendus dans d’autres sites comme Guédiawaye où 213 personnes ont été retrouvées. A Malika, 22 personnes ont été retrouvées et à la Zone B, 100 dont 7 mineurs et une jeune fille. Un des geôliers a été retrouvé avec de la drogue. Ce dernier a trouvé refuge au domicile du guide religieux Serigne Modou Kara Mbacké. Son fils l’a arrêté avant de le remettre à la Section de Recherches de la gendarmerie nationale. Une enquête a été ouverte pour des faits de maltraitance sur des personnes et trafic de chanvre indien. L’enquête est en cours et les 43 personnes arrêtées seront mises à la disposition du procureur de la République. Les cerveaux sont au nombre de deux. L’un se fait appeler “colonel” et le second “commmandant”.

Donnez votre avis

Afficher commentaire
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Articles Similaires

Lire la Suite...
Beut7.com L'information qui vous (r)éveille ! Pour vos dernières nouvelles, notre équipe toujours prête à vous informer 24h/24 ! Connectez-vous sur nos réseaux et béneficiez d'une panoplie d'informations à la une, Buzz - Peoples du moment et Vidéos etc. sur le SENEGAL, l'afrique et le reste du ...
Girl in a jacket

L'information qui vous (r)éveille !

Contact

Gueule Tapée 67x68

+221 33 842 38 49

courrierbeut7@gmail.com

www.beut7.com

Copyright © 2019 Beut7.com

0
Laissez un commentairex
()
x