Connect with us

AFRIQUE

Mali : La CEDEAO décide de la levée progressive des sanctions contre le Mali sous conditions

Publié il y a

ce

58 Vues

En réunion par visioconférence, ce vendredi, les chefs d’Etat de la CEDEAO, en présence du médiateur désigné pour la crise au Mali, l’ancien Président nigérian, Goodluck Jonathan, ont exigé la mise en place rapide d’institutions de transition civiles en vue d’un retour à la normale au Mali dans un délai d’un an. La junte, pour sa part, a confié la gestion de la transition au colonel Assimi Goïta.

Le point des décisions des chefs d’Etat de la CEDEAO
“1) Il prend acte de la démission du Président Ibrahim Boubacar Keita comme indiqué par le médiateur qui a été chargé d’en informer notre Conférence ;

2) Il prend acte de la libération du Président Keita ainsi que celle des autres officiels détenus ;
3) Il demande aux Responsables du CNSP d’engager une transition civile immédiatement en consultation avec la Cour Constitutionnelle, les Partis Politiques et les Organisations de Société Civile et tous les autres acteurs engagés ;
4) Il décide que cette transition civile doit prendre en compte les éléments suivants :
(i) Nomination d’un Président de la transition. Cette personnalité, civile, reconnue pour ses qualités professionnelles et sa probité intellectuelle et morale, sera chargée de diriger la transition. Le Président de la transition ne sera pas candidat à la prochaine élection présidentielle.
(ii) Nomination d’un Premier Ministre civil, Chef de Gouvernement, reconnu pour ses qualités professionnelles et sa probité intellectuelle et morale. Il sera chargé de conduire le gouvernement sous la responsabilité du Président de la transition. Ce Premier Ministre ne sera pas candidat à la prochaine élection présidentielle.
(iii) Mise en place rapide d’un gouvernement pour faire face aux différents défis du Mali et, en particulier, préparer les élections législatives et présidentielles dans un délai de 12 mois.
(iv) Aucune structure militaire ne devrait être au-dessus du Président de la transition.
5) Notre Sommet décide que les sanctions énoncées aux points 13 (h) [Fermeture de toutes les frontières terrestres et aériennes ainsi que l’arrêt de toutes les transactions financières et de tous les flux économiques et commerciaux entre les pays membres et le Mali, sauf pour les denrées de première nécessité, les médicaments et autres produits et équipements de lutte contre le Covid-19, les produits pétroliers, l’électricité, ndlr] et 13 (i) [mise en œuvre immédiate d’un ensemble de sanctions contre tous les militaires putschistes et leurs partenaires et collaborateurs, ndlr] de la Déclaration des Chefs d’Etat et de Gouvernement du 20 août 2020 seront levées progressivement en fonction de la mise en œuvre des décisions ci-dessus ;
6) Il appelle à la finalisation urgente d’un accord sur la transition politique entre la CEDEAO et le Mali et invite l’Union Africaine et les Nations Unies à endosser cet accord ;
7) Il décide de la mise en place d’un Comité de suivi comprenant le Médiateur, le Président du Conseil des Ministres et le Président de la Commission de la CEDEAO, et incluant les Représentants de l’Union Africaine et des Nations Unies à Bamako ;
8) Il félicite le Médiateur et sa Délégation pour les résultats obtenus lors de leur précédente mission ;
9) Il décide de demeurer saisi de la situation au Mali.
Ces mesures contribueront certainement à guérir le Mali des démons du putschisme. Par ailleurs les chefs d’Etats informés du décès du Conseiller diplomatique du Président Ouattara, Mr Mamadou Diané, ont présenté leurs condoléances au Président Ouattara et au Peuple Ivoirien. Ils ont également remercié le Président Muhammadu Buhari pour l’appui logistique à la délégation de la CEDEAO pour sa mission au Mali.
Mesdames et Messieurs,
Le 7 septembre 2020 se tiendra à Niamey, le 57ème sommet ordinaire de notre Organisation. Ce sommet nous permettra de faire le point par rapport à l’évolution de la situation au Mali et de prendre d’autres mesures, le cas échéant.
Pour conclure, Je tiens à réaffirmer au peuple Malien l’engagement de la CEDEAO à ses côtés pour trouver et mettre en œuvre les solutions les meilleures pour la stabilité institutionnelle du Mali.

Donner votre avis

Articles Similaires

Afficher commentaire
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

AFRIQUE

Comment une alliance Barrow-Jammeh a torpillé un projet de nouvelle constitution en Gambie

Publié il y a

ce

31 Vues

Beut7 •

Un front inédit de députés proches de l’ancien président Yahya Jammeh et de son successeur Adama Barrow fait barrage au projet de nouvelle Constitution, censé mettre définitivement la Gambie sur les rails de la démocratie.

En politique, les ennemis d’hier peuvent devenir les alliés d’aujourd’hui. Cela s’est encore vérifié en Gambie avec le rejet du projet de nouvelle constitution. Des proches de l’actuel président Adama Barrow et des soutiens de l’ancien président Yahya Jammeh se sont alliés pour la circonstance.

Le processus d’adoption de la nouvelle Constitution s’arrête en seconde lecture. Il fallait au moins 42 des 58 députés pour adopter le projet de Constitution en plénière.

Le front composé de députés proches du président Adama Barrow et de l’ancien Président Yahya Jammeh réussit à barrer la route au texte soumis au parlement.

Les proches de l’ancien président n’ont jamais voulu de la nouvelle constitution. Momodou Camara est un député de l’APRC le parti de Jammeh.

“Dans leur stratégie, les adeptes de la nouvelle constitution se sont dressés contre notre parti et cela a dérapé. Ils ont voulu me convaincre mais ils se sont trompés de personne en voulant obtenir mon soutien”, dit-il.

Les partisans du Président Adama Barrow eux ne veulent pas de la limitation du nombre de mandats à deux et d’une élection à la présidence avec plus de 50 pourcent des suffrages. Sanna Jawara député du camp d’Adama Barrow ne veut rien entendre d’une nouvelle constitution.

bbc

Donner votre avis

Articles Similaires

Lire la Suite...
Beut7.com L'information qui vous (r)éveille ! Pour vos dernières nouvelles, notre équipe toujours prête à vous informer 24h/24 ! Connectez-vous sur nos réseaux et béneficiez d'une panoplie d'informations à la une, Buzz - Peoples du moment et Vidéos etc. sur le SENEGAL, l'afrique et le reste du ...
Girl in a jacket

L'information qui vous (r)éveille !

Contact

Gueule Tapée 67x68

+221 33 842 38 49

courrierbeut7@gmail.com

www.beut7.com

Copyright © 2019 Beut7.com

0
Laissez un commentairex
()
x