Connect with us

INTERNATIONAL

Mali: au moins un mort et plusieurs blessés lors de la manifestation contre le président IBK à Bamako

Publié il y a

ce

| 76 Vues

Bamako a connu, vendredi 10 juillet, sa journée la plus tendue depuis près d’un an, lors d’une nouvelle manifestation contre le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, qui a dégénéré, avec au moins un mort et 20 blessés et des attaques d’édifices publics, dont l’Assemblée nationale.

Il s’agissait de la troisième grande manifestation organisée en moins de deux mois par la coalition du Mouvement du 5 juin, formée de chefs religieux, d’hommes politiques et de la société civile, qui conteste le président Keïta, au pouvoir depuis 2013.

« Nous avons enregistré 20 blessés [et] un mort à la morgue », a déclaré le docteur Yamadou Diallo, en service aux urgences de l’hôpital Gabriel-Touré, dans la capitale. Le décès a été confirmé à l’Agence France-Presse par un responsable de la Primature. Après le rassemblement, des manifestants ont attaqué le siège l’Assemblée nationale.

« Plusieurs bureaux ont été saccagés, des documents détruits, des biens emportés », a déclaré un responsable de l’institution. « Les forces de l’ordre ont été obligées de tirer », a-t-il ajouté.

Les deux chaînes de la télévision publique malienne ORTM ne diffusaient plus, vendredi après-midi. Les causes de cette interruption n’étaient pas connues dans l’immédiat, mais elle s’est produite après que des manifestants, à l’issue du rassemblement, se sont dirigés vers le siège de la radio et de la télévision publiques, dont ils ont occupé la cour, selon des journalistes de l’AFP.

Articles Similaires

Cliquez pour commenter
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments