Connect with us

INTERNATIONAL

L’indignation au Brésil après la mort d’un Noir tabassé par des vigiles

Publié il y a

ce

24 Vues

La mort, jeudi soir, d’un homme noir battu par des agents de sécurité blancs dans un supermarché du groupe Carrefour à Porto Alegre (sud) a déclenché une vague d’indignation au Brésil, en pleine Journée de la conscience noire célébrée vendredi dans le pays.

Un millier de manifestants ont défilé dans le centre-ville de Sao Paulo jusqu’à un magasin du groupe, dans le quartier Jardim Paulista. Une partie d’entre eux ont lancé des pierres contre la façade vitrée et envahi l’établissement, détruisant ou incendiant des marchandises, des vitrines et d’autres installations, selon un photographe de l’AFP.

Les mains de Carrefour sont souillées de sang noir“, pouvait-on lire sur l’une des banderoles brandies par des manifestants.

A Porto Alegre, où la victime a succombé suite aux violences des agents de sécurité, la police a dispersé une manifestation avec des grenades lacrymogènes et assourdissantes, selon la télévision locale. “Carrefour, il peut fermer, il a tué notre frère, ça ne peut plus continuer!“, scandaient des dizaines de jeunes portant des banderoles et des masques avec le slogan “Black Lives Matter“.

Donnez votre avis

Afficher commentaire
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Articles Similaires

INTERNATIONAL

Trois policiers suspendus après des insultes racistes et le tabassage d’un producteur de musique

Publié il y a

ce

31 Vues

Beut7 •

Trois policiers français ont été suspendus jeudi, après le tabassage d’un producteur de musique noir, documenté par une vidéo largement diffusée sur les réseaux sociaux.

«On m’a dit sale nègre plusieurs fois et en me donnant des coups de poing», a lui-même dénoncé la victime en venant porter plainte, avec son avocate, au siège parisien de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN).

«Des gens qui doivent me protéger m’agressent (…), je n’ai rien fait pour mériter ça», a-t-il poursuivi devant la presse, «je veux juste que ces trois personnes soient punies par la loi».

Sitôt les images diffusées sur les réseaux sociaux, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a demandé au préfet de police de Paris Didier Lallement de suspendre les policiers concernés.

Dans une rare déclaration publique, le procureur de Paris Rémy Heitz a souhaité que l’IGPN, saisie du dossier, enquête «le plus rapidement possible. C’est une affaire extrêmement importante à mes yeux et que je suis personnellement depuis samedi», a-t-il dit à l’AFP.

 

Donnez votre avis

Afficher commentaire
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Articles Similaires

Lire la Suite...
Beut7.com L'information qui vous (r)éveille ! Pour vos dernières nouvelles, notre équipe toujours prête à vous informer 24h/24 ! Connectez-vous sur nos réseaux et béneficiez d'une panoplie d'informations à la une, Buzz - Peoples du moment et Vidéos etc. sur le SENEGAL, l'afrique et le reste du ...
Girl in a jacket

L'information qui vous (r)éveille !

Contact

Gueule Tapée 67x68

+221 33 842 38 49

courrierbeut7@gmail.com

www.beut7.com

Copyright © 2019 Beut7.com

0
Laissez un commentairex
()
x