Connect with us

SPORT

Les fins de contrats au PSG ? Casse-tête immédiat, possible problème plus tard

Publié il y a

ce

| 38 Vues

En fin de contrat avec le PSG, Thomas Meunier pourrait, selon Le Parisien, refuser de signer l’avenant qui lui permettrait de disputer la C1 en août. Son cas démontre que le club de la capitale doit faire face à une véritable urgence s’il souhaite maintenir son niveau de compétitivité la saison prochaine… et au mois d’août.

Le Paris Saint-Germain ne voulait manquer cela pour rien au monde. Le 28 avril dernier, lorsque Édouard Philippe a jeté le flou autour de la possibilité de disputer des matches sur le sol français avant septembre, Nasser Al-Khelaïfi n’avait pas hésité une seule seconde. Dans la foulée, le président parisien avait, via un communiqué, assuré que son club comptait absolument “participer à la phase finale de Ligue des champions”, que l’UEFA souhaite organiser en août. Ce, quitte à jouer des matches à l’étranger.

Il s’agissait là de traduire le dessein de l’institution. Elle ne tenait évidemment pas compte des volontés individuelles. En interne, pourtant, certains pourraient ne pas avoir l’intention de poursuivre l’aventure. Selon les informations de nos confrères du Parisien, Thomas Meunier s’apprêterait à quitter le club à l’issue de son contrat expirant en juin. Et sept autres joueurs ne sont pas contractuellement liés au club de la capitale au-delà de cette échéance : Thiago Silva, Layvin Kurzawa, Edinson Cavani, Eric Maxim Choupo-Moting et les jeunes Adil Aouchiche et Tanguy Kouassi.

Les joueurs ont la main
Mauro Icardi a été prêté par l’Inter mais jusqu’à preuve du contraire, le PSG a toutes les cartes en main pour le conserver, puisqu’il peut activer une option d’achat. Si on fait les comptes, Paris peut donc potentiellement perdre deux habituels titulaires (Meunier et Thiago Silva), l’attaquant de pointe le plus utilisé lors de ses dernières sorties (Cavani), un joueur de rotation et les deux jeunes éléments qui avaient réussi des prestations encourageantes en pré-saison. Hormis le défenseur brésilien, qui n’a cessé de clamer son envie de poursuivre l’aventure parisienne, aucun ne semble d’ailleurs enclin à prolonger.

Cavani est toujours convoité par l’Atlético, Kurzawa plairait à plusieurs écuries européennes et Kouassi ferait fantasmer les clubs allemands. Bien sûr, le mercato va passer par là mais pour Paris, combler les trous du onze-type qualitativement et compenser la perte d’une certaine profondeur d’effectif en vue de la saison 2020/2021 n’aura rien d’aisé. Pire, conserver toutes ses forces vives jusqu’au mois d’août, pour disputer la suite de la Ligue des champions, pourrait aussi s’avérer complexe.

Compte-tenu de la conjoncture sportive de chacun des joueurs concernés et de la crise économique qui touche tous les clubs susceptibles de les accueillir, Paris a bien des raisons de se méfier. Peut-il convaincre Cavani et Thiago Silva, respectivement âgés de 33 et 35 ans, de signer pour deux mois de rab alors que les écuries intéressées par leur venue pourraient faire pression afin de les voir débarquer dès juillet ? Réussira-t-il à retenir Kurzawa sans lui garantir du temps de jeu, alors que sa présence est évidemment souhaitable en cas de blessure de Bernat ? Aucune réponse à ces questions n’est évidente. Et si le PSG est certain de vouloir disputer la suite de la C1, il peut avoir bien des doutes sur l’effectif avec lequel il le fera.

Articles Similaires
Cliquez pour commenter
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments