Connect with us

ETAT UNIS

États-Unis: Joe Biden contraint de s’excuser après une gaffe autour du «vote noir»

Publié il y a

ce

| 15 Lecteurs

Le candidat démocrate à la Maison Blanche a été contraint de présenter ses excuses après une déclaration jugée raciste ou condescendante à l’égard des Afro-Américains. Interrogé par l’animateur noir d’une émission de radio new-yorkaise, Joe Biden lui a lancé qu’il n’était pas noir s’ils hésitait à voter pour Donald Trump.

« Je n’aurais pas dû être si cavalier, je ne considère pas du tout le vote noir comme acquis », a déclaré Joe Biden pour s’excuser. Quelques heures plus tôt, le candidat démocrate à la Maison Blanche avait fait une de ces gaffes dont il a le secret lors d’une émission de radio populaire animée par un Afro-Américain : « Si vous hésitez à voter entre Donald Trump et moi, alors vous n’êtes pas noir », avait-il lancé.

Le camp républicain a aussitôt réagi. Donald Trump Jr, le fils du président, a évoqué la mentalité raciste et dégoûtante du candidat démocrate. Et le seul sénateur noir républicain, Tim Scott, est allé exprimer son indignation sur Fox News. « Un million trois cent mille Afro-Américains ont voté pour Trump. Il dit qu’un million trois cent mille Afro-Américains ne sont pas noirs ? Mais pour qui se prend-il ? C’est le commentaire le plus arrogant, le plus scandaleux que j’ai entendu depuis très longtemps », a-t-il affirmé.

Une conseillère de la Maison Blanche est aussi montée au créneau pour dénoncer les propos du candidat démocrate. Interrogée sur les remarques racistes de Donald Trump, elle a accusé les médias de les sortir de leur contexte.

RFI

ARTICLES RECOMMANDES :

Advertisement

ETAT UNIS

George Floyd : Beyoncé lance une pétition, déjà 8 millions de soutiens, Rihanna dévastée…

Publié il y a

ce

| 67 Lecteurs

Beut7 |

Après Barack Obama qui réclamait justice suite à la mort de l’afro-américain George Floyd, sur les réseaux sociaux de nombreuses personnalités en soutien à la famille du défunt, appellent également à une vraie justice. Entre vendredi et samedi, Beyoncé a publié une vidéo puissante sur les réseaux sociaux, demandant la fin des tueries insensées d’êtres humains. C’est aussi le cas du joueur français, Kyllian Mbappé qui en twittant « Justice pour George Floyd, pour toutes les victimes policières et leurs proches ( #JusticeForGeorge,) », dénonce le racisme systémique aux Etats-Unis.

Cette cinquième nuit de protestations, de violences, de pillages, d’incendies et de manifestations dans toute l’Amérique depuis la mort de George Floyd ce lundi 25 mai au cours d’une interpellation mineure, n’a pas découragé les émeutiers et ravivent toujours la colère dans tout le pays.

Dans le monde, les appels ne cessent pas depuis le meurtre de l’afro-américains de 46 ans, suppliant son meurtrier de le laisser respirer. Aujourd’hui, on ne compte plus le nombre d’artistes qui se disent dévastés. « Ces derniers jours, l’ampleur du désespoir, de la colère et de la tristesse que j’ai ressentis m’ont submergée. Derek Chauvin me hante ! A publié Rihanna sur son compte Instagram.

Justin Bieber est « malade » en voyant ces images du meurtre de George Floyd.

Taylor Swift est en colère et outrée contre le président Donald Trump. « Après avoir attisé le feu de la suprématie blanche et du racisme depuis le début de votre mandat, vous avez le culot de jouer de l’autorité morale avant de menacer de la violence » a twitté la chanteuse.

La chanteuse Angèle et l’actrice Lupita Nyong’o, ont partagé le portrait de George Floyd accompagné des hashtags #georgefloyd, #justiceforgeorgefloyd ou encore #blacklivesmatter.

Quant au Top Model Naomi Campbell, elle se sent «dégoûtée et fatiguée d’être triste».

« Trop de vies de personnes noires nous ont été enlevées depuis trop longtemps. Elles méritent mieux. Elles méritent d’être entendues. Nous devons tous mieux faire et ne pas rester silencieux pendant que cette injustice continue » est le dernier post sur Instagram de Selena Gomez.

Dans une vidéo d’une cinquantaine de secondes, la chanteuse afro-américaine s’exprime encore émue : «Nous avons besoin de justice pour George Floyd. Nous avons tous été témoins de son assassinat en plein jour », a-t-elle déclaré. «Nous sommes brisés et dégoûtés. Nous ne pouvons pas normaliser cette douleur ». « Je ne parle pas seulement aux gens de couleur. Si vous êtes blanc, noir, brun ou entre les deux, je suis sûre que vous vous sentez désespérés par le racisme qui sévit en Amérique en ce moment. Plus de tueries insensées d’êtres humains. On ne doit plus voir les gens de couleur moins que les humains. Nous ne pouvons plus détourner le regard. George est auss notre famille. Il est notre famille parce qu’il est un compatriote américain » a poursuivi Beyoncé.

Sur son compte Instagram, l’artiste a écrit sous une photo de George Floyd le hashtag : #Wecanbreathe (Nous ne pouvons plus respirer).

ARTICLES RECOMMANDES :

CLIQUEZ POUR LIRE LA SUITE...

Abonnez-vous maintenant !

Actualités