Connect with us

JUSTICE

Différend avec son ex-épouse à propos d’une maison à Sacré-Cœur : L’ordonnance du juge qui expulse Diop Iseg

Publié il y a

ce

45 Vues

Iseg : Plus de 50 employés réclament 8 mois d'arriérés de salaire

Diop Iseg s’est fait expulser par son ancienne épouse de l’immeuble sis à Sacré-Cœur 3 où il logeait avec sa famille et sa maman. Selon les Échos, dans son ordonnance d’expulsion, le juge motive sa décision par le fait qu’Aïssatou Seydi détient un droit définitif et inattaquable sur l’immeuble. Le juge, qui s’est fondé sur l’état de droits reels établi le 20 mai dernier et dressé par une notaire, atteste que la propriété résulte de l’acquisition de l’immeuble auprès du sieur Mamadou Bâ au prix de 150 millions Fcfa. L’autre argument brandi porte sur les liens du mariage. Selon le juge, il n’y a pas encore de preuve d’une décision de divorce. En conclusion, Diop Iseg ne justifie d’aucun droit ni titre d’occupation sur l’immeuble objet du lot Numéro 9023.

 

Donner votre avis

Afficher commentaire
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Articles Similaires

JUSTICE

Affaire des produits phytosanitaires : Les lourdes charges retenues contre Aïda Ndiongue

Publié il y a

ce

46 Vues

Beut7 •

Le magistrat instructeur, qui a renvoyé l’ex- sénatrice libérale en correctionnelle, a retenu de lourdes charges conte elle. Selon Les Échos, il s’agit du délit de tentative d’escroquerie. Le juge, qui révèle que le procès-verbal est un faux, estime qu’Aïda Ndiongue doit être poursuivie pour faux et usage de faux en écriture privée, car elle a cherché à se faire payer à partir de faux documents. Pour mémoire, cette affaire remonte à 2013. Le parquet reproche à Aïda Ndiongue d’avoir grugé l’État du Sénégal à hauteur de 5 milliards de Fcfa. Relaxée dans cette affaire en première instance, elle sera condamnée en appel et la Cour Suprême va ordonner la confiscation de ses biens en 2016. Entre temps, une autre procédure a été ouverte au niveau de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI), portant cette fois sur 47 milliards de Fcfa. Finalement, cette juridiction spéciale plus que controversée rendra une ordonnance de non-lieu.

 

Donner votre avis

Afficher commentaire
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Articles Similaires

Lire la Suite...
Beut7.com L'information qui vous (r)éveille ! Pour vos dernières nouvelles, notre équipe toujours prête à vous informer 24h/24 ! Connectez-vous sur nos réseaux et béneficiez d'une panoplie d'informations à la une, Buzz - Peoples du moment et Vidéos etc. sur le SENEGAL, l'afrique et le reste du ...
Girl in a jacket

L'information qui vous (r)éveille !

Contact

Gueule Tapée 67x68

+221 33 842 38 49

courrierbeut7@gmail.com

www.beut7.com

Copyright © 2019 Beut7.com

0
Laissez un commentairex
()
x