Connect with us

POLITIQUE

Dialogue politique : Retour sur les chiffres de la première phase

Publié il y a

ce

33 Vues

Les acteurs du dialogue politique ont épuisé les questions qui étaient à l’ordre du jour. La première phase de ce dialogue s’est débouchée sur 23 points d’accords, 2 désaccords et 6 questions en suspens. Selon l’As, les questions ayant fait l’objet de consensus seront déposées à l’Assemblée nationale pour examen. Il s’agit, entre autres, de l’élection des maires et des présidents de Conseil départemental au suffrage universel direct. Pour ce qui est des désaccords, le cumul de la fonction de chef de l’Etat et de chef de parti, demeure le principal point. L’autre blocage, c’est le statut du chef de l’opposition que le président de la République devrait trancher. Pour les questions en suspens, il s’agit du bulletin unique, du parrainage à la présidentielle, de la caution, des autorités en charge des élections (Cena, Cnra, le ministère en charge des élections….) et du rôle de la justice dans le processus électoral.

 

Donner votre avis

Afficher commentaire
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Articles Similaires

POLITIQUE

Gestion des inondations : Sonko accepte de débattre avec Macky sur ses réalisations

Publié il y a

ce

33 Vues

Beut7 •

Le leader de Pastef/Les Patriotes a décidé de relever le défi lancé par le président de la République, Macky Sall, mardi lors du Conseil présidentiel sur la relance économique, à savoir un débat avec « qui le souhaitait » sur la gestion des inondations au Sénégal.

« Le Président Macky Sall, a lancé un défi à tous les Sénégalais et particulièrement à l’opposition que nous sommes. Il se dit enfin prêt à débattre, avec qui le souhaitait, de la question des inondations et de l’assainissement. Un tel exercice serait une grosse bouffée d’oxygène pour notre démocratie et pour la transparence », a fait savoir Sonko, qui a tant décrié la gestion des inondations, estimant que seuls 48 milliards sur les 750 milliards de F Cfa débloqués, ont été dépensés par l’Office National de l’Assainissement du Sénégal en réalisation.

 

Le leader du parti Pastef / Les Patriotes en a également profité pour répondre à Mansour Faye, qui l’a accusé d’avoir sollicité une intervention auprès du chef de l’Etat. Sonko a ainsi démenti le beau-frère du président Sall, en lui demandant de prouver ses dires.

« La preuve incombe à l’accusation. Mansour Faye ne peut se contenter d’une simple insinuation pour tenter vainement de jeter le doute dans l’esprit des sénégalais. Par respect minimum (il) se doit de dire aux Sénégalais :

1. En quels année, mois et lieu s’est tenue sa prétendue audience de demande de rencontre ou d’intervention auprès de son beau-frère de Président.

2. Quel est le nom du ou des témoins d’une telle audience ?

3. Et quel en était l’objet ? », a-t-il déclaré.

Donner votre avis

Afficher commentaire
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Articles Similaires

Lire la Suite...
Beut7.com L'information qui vous (r)éveille ! Pour vos dernières nouvelles, notre équipe toujours prête à vous informer 24h/24 ! Connectez-vous sur nos réseaux et béneficiez d'une panoplie d'informations à la une, Buzz - Peoples du moment et Vidéos etc. sur le SENEGAL, l'afrique et le reste du ...
Girl in a jacket

L'information qui vous (r)éveille !

Contact

Gueule Tapée 67x68

+221 33 842 38 49

courrierbeut7@gmail.com

www.beut7.com

Copyright © 2019 Beut7.com

0
Laissez un commentairex
()
x