Connect with us

Publié il y a

ce

Le Soudan va remettre l’ex-président Omar el-Béchir à la Cour pénale internationale (CPI), où il est recherché depuis 2009 pour répondre d’accusations de génocide et crimes de guerre durant le conflit au Darfour, a affirmé mardi un haut responsable soudanais.

Incarcéré à Khartoum depuis sa destitution en avril 2019, M. Béchir, 67 ans, est recherché par la CPI, basée à La Haye, pour des crimes au Darfour (ouest), durant un conflit meurtrier qui a éclaté en 2003 avec des insurgés issus de minorités ethniques s’estimant marginalisées.

Trois autres personnes sont poursuivies par la CPI pour les mêmes chefs d’accusation: Ahmed Haroun, Abdelrahim Mohammad Hussein et Ali Kosheib.

“Ceux qui ont été accusés par la CPI doivent y aller”, a affirmé Mohamed al-Taayichi, membre du Conseil souverain soudanais, dans un communiqué.

Cette déclaration survient après qu’une délégation du gouvernement a rencontré des groupes rebelles dans la capitale du Soudan du Sud, Juba.

ARTICLES RECOMMANDES :

Beut7 vous informe 24h/24
SUIVEZ LE DIRECT SUR BEUT7
Advertisement
LAISSER UN COMMENTAIRE

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de

AFRIQUE

Mali : au moins trois soldats tués dans l’attaque d’un camp militaire près de Tombouctou

Publié il y a

ce

Beut7 |

Au moins trois soldats maliens ont été tués et cinq blessés dimanche lors de l’attaque d’un camp de l’armée dans la région de Tombouctou, dans le nord du Mali, par de présumés jihadistes, a indiqué l’armée malienne.

Le poste des Forces armées maliennes (FAMa) de Bambara Maoudé, à une centaine de kms au sud de Tombouctou, a “fait l’objet aux environs de 05H00 (GMT et locales) d’une attaque terroriste”, a indiqué l’armée sur Twitter.

Le Mali est confronté depuis 2012 aux insurrections indépendantistes, salafistes et jihadistes et aux violences intercommunautaires qui ont fait des milliers de morts et des centaines de milliers de déplacés.

Barkhane vient d’annoncer son passage de 4.500 à 5.100 hommes d’ici à fin février, dans l’espoir d’inverser le rapport de forces sur le terrain, alors que les groupes jihadistes multiplient depuis quelques mois les attaques au Sahel, entretenant une insécurité chronique pour les civils et infligeant des pertes régulières aux armées locales.

Le président malien Ibrahim Boubacar Keita a reconnu récemment l’existence d’une démarche pour dialoguer avec certains jihadistes, la justifiant par la nécessité d’explorer les voies d’une sortie de crise après huit années de guerre sans issue rapide en vue.

ARTICLES RECOMMANDES :

Beut7 vous informe 24h/24

SUIVEZ LE DIRECT SUR BEUT7
Poursuivre la lecture

Actualités

Cérémonie d’hommage national à feu Ousmane tanor dieng.

En présence du Président de la République Macky Sall et des leaders de la classe…

Aibd: Kemi Seba refoulé à 22 heures

Le président de l’Organisation non Gouvernemental, Urgence Panafricanistes,  Kemy Seba a été interpellé par la…

Kemi Seba retenu par la police à l’AiBD

Le responsable de l’ONG Urgences Panafricanistes était attendu en fin d’après-midi à l’aéroport international Blaise…

Mali : au moins trois soldats tués dans l’attaque d’un camp militaire près de Tombouctou

Au moins trois soldats maliens ont été tués et cinq blessés dimanche lors de l’attaque…

Italie : Quatre matchs de Serie A reportés en raison du coronavirus

Les matches entre l’Inter et la Sampdoria, l’Atalanta Bergame et Sassuolo, et entre Vérone et…
Advertisement

Journal d'infos