Connect with us

GUINÉE CONACRY

Cellou Dalein Diallo : “Le tyran a décidé de décapiter mon parti en se livrant à l’arrestation de ses dirigeants”

Publié il y a

ce

31 Vues

Cellou Dalein Diallo accuse le “tyran” Alpha Condé de décapiter son parti à travers l’arrestation de ses dirigeants : ” Les violences déclenchées par Alpha Condé pour faire passer son coup d’état électoral continuent de faire des victimes, notamment dans les rangs de l’Ufdg. Après m’avoir séquestré à mon domicile, fait occuper par l’Armée mes bureaux et le siège de mon parti et fait tuer par balles 48 personnes, le tyran a décidé de décapiter mon Parti en se livrant à l’arrestation de ses dirigeants. Chérif Bah, Ousmane Gaoual Diallo, Cellou Baldé, Abdoulaye Bah ainsi qu’Etienne Soropogui et Sékou Koundouno sont aujourd’hui dans le collimateur de Alpha Condé qui a déjà actionné sa justice à cet effet. Et le motif est vite trouvé. Ils sont accusés par le procureur de proférer des menaces de nature à troubler la sécurité et l’ordre public alors que les 48 morts des violences post-électorales et les 99 morts du Fndc n’ont encore suscité aucune réaction de la part de notre procureur. Quelle honte!”.

Donnez votre avis

Afficher commentaire
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Articles Similaires

GUINÉE CONACRY

Guinée : Cellou Dalein Diallo appelle ses partisans à manifester contre le 3e mandat

Publié il y a

ce

35 Vues

Beut7 •

Le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) avec ses alliés de l’ANAD, a déploré la chasse aux sorcières dirigée contre certains leaders politiques en raison de leur opposition au 3e mandat du président Condé. « Pour faire passer son hold-up électoral, Alpha Condé a déclenché, au lendemain du scrutin présidentiel du 18 octobre, une vaste campagne d’intimidations et de violences contre le vrai vainqueur de l’élection et ses partisans. Ces violences inouïes ont causé la mort de 49 personnes, 240 blessés, l’arrestation et la détention arbitraires de 350 personnes dont des hauts responsables de l’UFDG et de l’ANAD », peut-on lire dans un communiqué de presse de ces deux organisations.

Ainsi, en vue d’exiger la libération des détenus de l’UFDG et de l’ANAD, une marche pacifique est prévue le 25 novembre 2020. « Pour protester contre ces exactions et exiger la justice pour les victimes et la libération des détenus, l’UFDG et l’ANAD organisent le mercredi 25 novembre 2020 des manifestations pacifiques sur l’ensemble du territoire national. À Conakry, la manifestation consistera à une marche pacifique qui partira du rond-point de l’aéroport à l’esplanade du Palais du peuple. L’UFDG et l’ANAD appellent tous les Guinéens épris de justice et de démocratie à se mobiliser massivement contre la dictature », renseigne-t-on.

Donnez votre avis

Afficher commentaire
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Articles Similaires

Lire la Suite...
Beut7.com L'information qui vous (r)éveille ! Pour vos dernières nouvelles, notre équipe toujours prête à vous informer 24h/24 ! Connectez-vous sur nos réseaux et béneficiez d'une panoplie d'informations à la une, Buzz - Peoples du moment et Vidéos etc. sur le SENEGAL, l'afrique et le reste du ...
Girl in a jacket

L'information qui vous (r)éveille !

Contact

Gueule Tapée 67x68

+221 33 842 38 49

courrierbeut7@gmail.com

www.beut7.com

Copyright © 2019 Beut7.com

0
Laissez un commentairex
()
x