Connect with us

JUSTICE

Cabinets d’instruction : Le ministre de la justice opère des changements à Dakar et Pikine-Guédiawaye

Publié il y a

ce

73 Vues

Le ministre de la Justice a procédé, par arrêté ministériel, à la nomination de juges d’instruction au tribunal de grande instance hors classe de Dakar et au tribunal de grande instance de Pikine-Guédiawaye. Selon Libération, Abdoulaye Hassan Thioune, précédemment juge du 3e cabinet au palais de Justice de Dakar a été nommé juge du 2e cabinet. Il cède son poste à Cheikh Diop qui était jusque-là était juge du 3e cabinet. Adama Ciré Dia , juge au tribunal d’instance hors classe de Dakar, arrive au 4e cabinet en charge des mineurs. Le 5e cabinet accueille Khady Diémé Diédhiou qui était au 10e cabinet. Véronique Faye, pour sa part, quitte le tribunal de grande instance de Mbour pour prendre le 6e cabinet. Au même moment, Ababacar Faye, qui officiait à Kolda, est nommé juge du 7e cabinet, en remplacement de Makha Barry. Ce dernier va occuper le 1er cabinet du tribunal de grande instance de Pikine-Guédiawaye. Selon le journal, un 2e cabinet y sera ouvert incessamment. Bamba Oualy, juge du 2e cabinet de Diourbel, va occuper le poste.

À noter que le juge Mamadou Seck du 8e cabinet n’a pas bougé malgré la préséance qui tient à l’ancienneté. Aussi, les 9e et 10e cabinet n’ont pas été pourvus en juges. Le 9e cabinet était géré par Sidy Thioub qui est décédé. Cette situation, relèvent des spécialistes interrogés par le journal, est à déplorer car les juges croulent sous le poids des dossiers. Les mêmes interlocuteurs estiment que Pikine qui a évacué les ¾ du contentieux pénal, devrait avoir plus de deux juges d’instruction.

Donner votre avis

Articles Similaires

Afficher commentaire
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

JUSTICE

Souleymane Teliko : “Personne ne peut m’intimider”

Publié il y a

ce

22 Vues

Beut7 •

Auditionné par l’Inspection générale de l’administration de la Justice (IGAJ), Souleymane Teliko, président de l’union des magistrats du Sénégal (Ums) devrait aussi être entendu par le Conseil de discipline de la magistrature. Dans les colonnes de Walf, le juge a soldé ses comptes. Il demeure convaincu que cette affaire n’ira nulle part parce qu’il n’y a rien. “C’est peine perdue. Car, malheureusement ou heureusement, c’est selon, nul ne peut m’intimider. Rien ne peut nous atteindre qui ne vienne d’Allah”, a-t-il martelé. Il déclare qu’il est plus que déterminé à exercer sa mission avec la même conviction.

 

Donner votre avis

Articles Similaires

Lire la Suite...
Beut7.com L'information qui vous (r)éveille ! Pour vos dernières nouvelles, notre équipe toujours prête à vous informer 24h/24 ! Connectez-vous sur nos réseaux et béneficiez d'une panoplie d'informations à la une, Buzz - Peoples du moment et Vidéos etc. sur le SENEGAL, l'afrique et le reste du ...
Girl in a jacket

L'information qui vous (r)éveille !

Contact

Gueule Tapée 67x68

+221 33 842 38 49

courrierbeut7@gmail.com

www.beut7.com

Copyright © 2019 Beut7.com

0
Laissez un commentairex
()
x