Connect with us

Publié il y a

ce

La justice a alourdi en appel la condamnation prononcée en première instance. Le 27 octobre 2017, à l’issue du premier procès dit des «biens mal acquis» devant la justice française, le tribunal correctionnel de Paris avait prononcé la même peine d’emprisonnement, mais avait assorti du sursis l’amende de 30 millions d’euros. C’est donc sur l’amende qu’a été alourdie cette condamnation, précise notre envoyée spéciale, Laura Martel.

Les magistrats ont également confirmé la confiscation de l’ensemble des biens saisis, dont un somptueux hôtel particulier avenue Foch à Paris, qui reste toutefois suspendue à une décision de la Cour internationale de justice (CIJ). Dans l’attente de l’issue de cette procédure, l’hôtel particulier ne peut être saisi. Une série d’audiences opposant Malabo à Paris est prévue à La Haye, siège de la CIJ, la semaine prochaine, du 17 au 21 février 2020.
Teodorin Obiang, 50 ans, a été déclaré coupable de trois des quatre chefs d’accusations : blanchiment d’abus de biens sociaux, blanchiment de détournement de fonds publics, blanchiment d’abus de confiance. Contrairement au premier procès, il a toutefois été relaxé du délit de blanchiment de corruption. Il faudra attendre pour connaître les motivations de la cour.


ARTICLES RECOMMANDES :

Beut7 vous informe 24h/24
SUIVEZ LE DIRECT SUR BEUT7
Advertisement
LAISSER UN COMMENTAIRE

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de

AFRIQUE

Mali : au moins trois soldats tués dans l’attaque d’un camp militaire près de Tombouctou

Publié il y a

ce

Beut7 |

Au moins trois soldats maliens ont été tués et cinq blessés dimanche lors de l’attaque d’un camp de l’armée dans la région de Tombouctou, dans le nord du Mali, par de présumés jihadistes, a indiqué l’armée malienne.

Le poste des Forces armées maliennes (FAMa) de Bambara Maoudé, à une centaine de kms au sud de Tombouctou, a “fait l’objet aux environs de 05H00 (GMT et locales) d’une attaque terroriste”, a indiqué l’armée sur Twitter.

Le Mali est confronté depuis 2012 aux insurrections indépendantistes, salafistes et jihadistes et aux violences intercommunautaires qui ont fait des milliers de morts et des centaines de milliers de déplacés.

Barkhane vient d’annoncer son passage de 4.500 à 5.100 hommes d’ici à fin février, dans l’espoir d’inverser le rapport de forces sur le terrain, alors que les groupes jihadistes multiplient depuis quelques mois les attaques au Sahel, entretenant une insécurité chronique pour les civils et infligeant des pertes régulières aux armées locales.

Le président malien Ibrahim Boubacar Keita a reconnu récemment l’existence d’une démarche pour dialoguer avec certains jihadistes, la justifiant par la nécessité d’explorer les voies d’une sortie de crise après huit années de guerre sans issue rapide en vue.

ARTICLES RECOMMANDES :

Beut7 vous informe 24h/24

SUIVEZ LE DIRECT SUR BEUT7
Poursuivre la lecture

Actualités

Cérémonie d’hommage national à feu Ousmane tanor dieng.

En présence du Président de la République Macky Sall et des leaders de la classe…

Aibd: Kemi Seba refoulé à 22 heures

Le président de l’Organisation non Gouvernemental, Urgence Panafricanistes,  Kemy Seba a été interpellé par la…

Kemi Seba retenu par la police à l’AiBD

Le responsable de l’ONG Urgences Panafricanistes était attendu en fin d’après-midi à l’aéroport international Blaise…

Mali : au moins trois soldats tués dans l’attaque d’un camp militaire près de Tombouctou

Au moins trois soldats maliens ont été tués et cinq blessés dimanche lors de l’attaque…

Italie : Quatre matchs de Serie A reportés en raison du coronavirus

Les matches entre l’Inter et la Sampdoria, l’Atalanta Bergame et Sassuolo, et entre Vérone et…
Advertisement

Journal d'infos