Connect with us

JUSTICE

Affaire Diop Iseg : Son ex-femme, Wally, la BOA… auditionnés

Publié il y a

ce

82 Vues

Iseg : Plus de 50 employés réclament 8 mois d'arriérés de salaire

Ex-femme de Diop Iseg, Amsatou Seydi a été auditionnée par les éléments de la Section de Recherches de la gendarmerie ainsi que sa sœur Saly Seydi. Selon l’obs, l’ancien maire de Dieuppeul, Waly Fall, et l’ex-DG de la Sicap et vendeur de la maison, Mamadou Bâ, la notaire Bineta Thiam et la Banque (BOA) qui avait refusé de donner les vrais relevés bancaires pour la traçabilité de l’immeuble par l’Iseg ont été également entendus. Élargi de prison, Mamadou Diop avait porté plainte contre sa deuxième épouse, pour faux sur les papiers de sa maison sise à Sacré-Coeur. Il lui reproche d’avoir profité de son incarcération pour produire du faux papier et se réclamer propriétaire de la maison. À rappeler qu’Amsatou Seydi avait envoyé une sommation et une assignation d’expulsion dans laquelle elle demande à la famille de Diop Iseg de quitter l’immeuble dont elle se dit propriétaire.

 

Donner votre avis

Afficher commentaire
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Articles Similaires

JUSTICE

Affaire des produits phytosanitaires : Les lourdes charges retenues contre Aïda Ndiongue

Publié il y a

ce

39 Vues

Beut7 •

Le magistrat instructeur, qui a renvoyé l’ex- sénatrice libérale en correctionnelle, a retenu de lourdes charges conte elle. Selon Les Échos, il s’agit du délit de tentative d’escroquerie. Le juge, qui révèle que le procès-verbal est un faux, estime qu’Aïda Ndiongue doit être poursuivie pour faux et usage de faux en écriture privée, car elle a cherché à se faire payer à partir de faux documents. Pour mémoire, cette affaire remonte à 2013. Le parquet reproche à Aïda Ndiongue d’avoir grugé l’État du Sénégal à hauteur de 5 milliards de Fcfa. Relaxée dans cette affaire en première instance, elle sera condamnée en appel et la Cour Suprême va ordonner la confiscation de ses biens en 2016. Entre temps, une autre procédure a été ouverte au niveau de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI), portant cette fois sur 47 milliards de Fcfa. Finalement, cette juridiction spéciale plus que controversée rendra une ordonnance de non-lieu.

 

Donner votre avis

Afficher commentaire
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Articles Similaires

Lire la Suite...
Beut7.com L'information qui vous (r)éveille ! Pour vos dernières nouvelles, notre équipe toujours prête à vous informer 24h/24 ! Connectez-vous sur nos réseaux et béneficiez d'une panoplie d'informations à la une, Buzz - Peoples du moment et Vidéos etc. sur le SENEGAL, l'afrique et le reste du ...
Girl in a jacket

L'information qui vous (r)éveille !

Contact

Gueule Tapée 67x68

+221 33 842 38 49

courrierbeut7@gmail.com

www.beut7.com

Copyright © 2019 Beut7.com

0
Laissez un commentairex
()
x