Connect with us

SOCIÉTÉ

Accident mortel sur l’axe Fatick-Kaolack :Les révélations du ministère des Transports

Publié il y a

ce

252 Vues

“Un accident corporel de la circulation est survenu le vendredi 16 octobre 2020, vers 08h45mn, sur la RN1 à hauteur de Gamboul Thiongou, impliquant un véhicule particulier immatriculé TH3725H de marque Toyota Corrola et un camion semi-remorque malien immatriculé BF2641MD et AH0476MD. Il y a eu cinq morts et un blessé grave évacué à l’hôpital régional de Kaolack. Le ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement présente ses condoléances aux familles des victimes.
Le conducteur du véhicule particulier transportait cinq (05) passagers dans le sens Gandiaye-Kaolack. Il a malheureusement quitté sa voie dans des circonstances, pour le moment, inconnues pour entrer en collision avec le camion malien.
Le véhicule TH 3725 H de marque Toyota Corolla Verso, dont le nombre de places assises est de sept (07) personnes, a été mis en circulation pour la première fois en Décembre 2010. Il est immatriculé au Sénégal en mars 2018. Il était dans un bon état, avec une visite technique allant jusqu’au mois de mars 2021. L’assurance du véhicule est valable jusqu’au 23 novembre 2020. Le conducteur est titulaire d’un permis A1B n°10514065, qu’il a obtenu en 2004, et renouvelé en décembre 2019, mais doit expirer en décembre 2024.
Le véhicule particulier n’a pas une licence de transport de passagers. Le chauffeur aussi n’a pas de permis de transport de passagers. Tous les éléments cités au dessus laissent croire qu’il s’agit d’un véhicule de transport irrégulier appelé communément «Allo Dakar, War Gaïdé…». Les passagers du véhicule ne peuvent pas être pris en charge par l’assurance. Le ministère en charge des transports routiers déplore cette situation créée par le comportement irresponsable d’un homme, et informe que toute la rigueur de la réglementation s’appliquera en termes de sanctions administratives allant jusqu’à l’annulation du permis de conduire, sans prejudice des sanctions pénales prévues par la législation .
Enfin le ministère rappelle que ce mode de transport irrégulier est interdit au Sénégal et invite les usagers à éviter de prendre ces véhicules de transport irrégulier pour leur sécurité”

Articles Similaires

SOCIÉTÉ

“Barca wala Barsakh”/ Aly ngouille ndiaye : “les convoyeurs risquent dix ans de prison”

Publié il y a

ce

7 Vues

Beut7 •

Aly Ngouille Ndiaye : "Le gouvernement n'a cédé à aucune pression"

Le phénomène de l’émigration clandestine a repris depuis quelques semaines au Sénégal. A Saint-Louis, au nord du pays, plus d’une vingtaine de jeunes habitants principalement au quartier Pikine sont morts dans l’explosion de leur navire qui transportait plus de 200 personnes vers l’Europe durant le week-end.

Pour le le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye,  il existe des sanctions contre les passeurs. D’après la loi de 2005, ces contrevenants risquent jusqu’à dix ans de prison.

“Nous avons aujourd’hui un arsenal qui existe actuellement pour quand même condamner de façon très ferme notamment les convoyeurs. Le dispositif n’est pas expressif pour ceux qui y vont parce qu’ils sont considérés comme étant les victimes. Les convoyeurs, si vous regardez la loi de 2005, ils encourent des peines allant jusqu’à dix ans de prison sans compter les sanctions pécuniaires.”, a t’il précisé.

Donner votre avis

Afficher commentaire
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Articles Similaires

Lire la Suite...
Beut7.com L'information qui vous (r)éveille ! Pour vos dernières nouvelles, notre équipe toujours prête à vous informer 24h/24 ! Connectez-vous sur nos réseaux et béneficiez d'une panoplie d'informations à la une, Buzz - Peoples du moment et Vidéos etc. sur le SENEGAL, l'afrique et le reste du ...
Girl in a jacket

L'information qui vous (r)éveille !

Contact

Gueule Tapée 67x68

+221 33 842 38 49

courrierbeut7@gmail.com

www.beut7.com

Copyright © 2019 Beut7.com

0
Laissez un commentairex
()
x