Connect with us

POLITIQUE

750 milliards destinés à lutter contre les inondations : Abdoul Mbaye fait une grosse révélation sur l’utilisation de ces fonds

Publié il y a

ce

27 Vues

Abdoul Mbaye : "Pourquoi je suis devenu banquier"

750 milliards sont adestinés à lutter contre les inondations. Malgré cela, certains quartiers sont encore sous les eaux. Interrogé, l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye a fait une grosse révélation sur l’utilisation de ces fonds. «Les 750 milliards n’ont jamais été dépensés. Pire, les inondations ont cessé d’être une priorité du gouvernement après mon départ du gouvernement», a déclaré le président du parti Alliance pour la citoyenneté et le travail (ACT). Abdoul Mbaye de poursuivre dans les colonnes de Libération : «Les instructions données lors du dernier conseil des ministres sont des répétitions de celles déjà faites en 2012».

 

Donner votre avis

Articles Similaires

Afficher commentaire
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

POLITIQUE

Le rapport explosif du département d’Etat sur le Sénégal

Publié il y a

ce

14 Vues

Beut7 •

Le Département d’Etat épingle le Sénégal mettant à nu, dans son rapport 2020, des pratiques de corruption en toute impunité.

Malgré tous ces actes posés, les efforts du gouvernement dans la lutte contre la corruption ont été jugés faibles par les américains. «Malgré la réputation positive du Sénégal pour la corruption, par rapport à ses pairs régionaux, le gouvernement n’a souvent pas appliqué la loi de manière efficace et les fonctionnaires ont continué à se livrer à des pratiques de corruption en toute impunité. Les rapports de corruption allaient de la recherche de rente par les bureaucrates impliqués dans les approbations publiques, aux marchés publics opaques, à la corruption dans la police et la justice. Certains hauts fonctionnaires de l’administration du président Sall seraient impliqués dans des relations de corruption», indique le département d’Etat.

Immixtion de l’Exécutif dans le Judiciaire

Les USA conseillent à leurs entreprises implantées au Sénégal, ou aux investisseurs américains désirant investir dans le pays, d’évaluer les risques de corruption et développer un programme de conformité efficace ou des mesures pour prévenir et détecter la corruption : «Les entreprises américaines opérant au Sénégal peuvent souligner à leurs interlocuteurs au Sénégal qu’elles sont soumises au Foreign Corrupt Practices Act (FCPA) aux États-Unis et peuvent envisager de demander un conseil juridique pour assurer le respect des lois anti-corruption aux États-Unis et au Sénégal», leur suggère-t-il.

Sur le plan judiciaire, le rapport rappelle que la constitution du Sénégal exige que le pouvoir judiciaire fonctionne indépendamment du législatif et de l’exécutif. Mais, il signale que «l’exécutif exerce fréquemment une influence, en particulier dans les affaires pénales de grande envergure». le département précise, cependant, qu’en matière commerciale, ce type d’influence est rare. «Certains investisseurs étrangers signalent cependant un traitement discriminatoire par les tribunaux locaux», dit-il.

Donner votre avis

Articles Similaires

Lire la Suite...
Beut7.com L'information qui vous (r)éveille ! Pour vos dernières nouvelles, notre équipe toujours prête à vous informer 24h/24 ! Connectez-vous sur nos réseaux et béneficiez d'une panoplie d'informations à la une, Buzz - Peoples du moment et Vidéos etc. sur le SENEGAL, l'afrique et le reste du ...
Girl in a jacket

L'information qui vous (r)éveille !

Contact

Gueule Tapée 67x68

+221 33 842 38 49

courrierbeut7@gmail.com

www.beut7.com

Copyright © 2019 Beut7.com

0
Laissez un commentairex
()
x