Le jugement concerne des crimes commis en 2002 et 2003 en Ituri, dans l’est de la RDC