Sauf renvoi de dernière minute, c’est aujourd’hui jeudi 11 juillet que Khalifa Ababacar Sall, qui avait saisi la Cour suprême pour contester sa révocation de son poste de maire de Dakar, sera édifié sur son sort. La haute juridiction va statuer sur le recours déposé par ses avocats le 4 septembre dernier pour casser cette décision du chef de l’État. L’audience, fixée à 10 heures, sera présidée par le juge Abdoulaye Ndiaye qui cumule le poste de président de Chambre et celui de Secrétaire général de la Cour suprême. L’État sera représenté par l’avocat général Jean Aloïse Ndiaye.

Sarr