On vous annonçait hier que Wally Seck va porter plainte contre l’imam Kanté qui l’accuse d’être à la solde de la communauté Lgbt et “un levier des lobbies de l’argent et de la déviance”. C’est chose faite puisque l’imam de la mosquée de Point E a reçu, hier, via un huissier, la citation. Le religieux devrait répondre devant un juge pénal. Mais, Wally Ballago Seck réclame le franc symbolique pour la réparation du préjudice causé. Il faut dire que l’affaire sera évoquée le 27 août prochain devant les juges de la 3e Chambre correctionnelle du Tribunal de grande instance de Dakar.

Sarr