Au moins 50 personnes sont mortes ces derniers jours dans des tueries qui ensanglantent la province de l’Ituri dans le nord-est de la République démocratique du Congo, a indiqué jeudi à l’AFP son gouverneur.

“Jusqu’à avant-hier, on avait plutôt un chiffre de 50 (morts). Mais c’est vrai que l’on se rend compte qu’il y a d’autre cas”, a déclaré le gouverneur, Jean Bamanisa Saidi, joint par l’AFP depuis Kinshasa. D’autres sources évoquent 70 morts.

Izf