L’ancien Premier ministre, dans le différend qui l’oppose à son ex-épouse, estime que le régime actuel veut le mettre en prison. “Ce n’est pas seulement en relation avec l’affaire Petro-Tim. On a voulu me faire perdre mes droits civiques et on veut aujourd’hui, à la demande de l’avocat général, me mettre en prison. Je n’ai pas peur d’y aller en prison”, déclare Abdoul Mbaye dans L’Observateur. Le président de l’Alliance pour la citoyenneté et le travail (Act) d’ajouter : “On ne me pardonne rien et on ne me pardonnera rien. Et ça, c’est depuis que je suis opposant. Ce n’est pas moi qu’ils cherchent à faire taire, mais ils ne veulent pas la vérité soit dite. Ils veulent me faire arrêter la politique. Ils veulent que je ne participe plus à des élections, mais c’est peine perdue. Rien ne m’ébranle…”.

Sarr