Me Abdoulaye Wade a tenté de joindre, pendant trois tours d’horloge, son numéro deux, Oumar Sarr, en vain. L’ancien Président attendait qu’Oumar Sarr lui fasse compte-rendu de la rencontre du Front de résistance nationale (FRN) sur le Dialogue politique. C’est ainsi que le père de Karim Wade a piqué une noire et, il a été obligé, rapporte L’Observateur dans sa livraison de ce jeud, d’appeler sur le portable de la femme d’Oumar Sarr pour pouvoir communiquer avec le Secrétaire général adjoint et non moins Coordonnateur du Parti démocratique sénégalais (PDS). Wade de déverser sa bile sur Oumar Sarr : “J’ai la preuve que de ce que tout le monde te reproche. Les militants ne cessent de se plaindre de ton injoignabilité. Alors que je t’ai remis un téléphone portable pour pouvoir te joindre à tout moment. Nous ne pouvons pas être un grand parti et avoir des problèmes de communication”. La “constante” du PDS va même pousser le bouchon en menaçant de destituer Oumar Sarr de son poste de secrétaire général adjoint. Le journal indique qu’il a fallu l’intervention de Karim Wade, depuis Doha, pour désamorcer la bombe. Wade-fils aurait alors câblé son père pour le raisonner.

Abdoulaye Sarr