Une bande de malfaiteurs a été conduite, hier mardi, 7 mai, devant le Procureur de la République. Ses membres, qui écumaient le secteur des HLM, de Castor, Derklé, Dieuppeul, Maristes, Nord Foire, Parcelles Assainies, Guédiawaye, Yeumbeul, Sicap, Yarakh, Bel Air, entre autres, ont été stoppés par la Sûreté urbaine (SU). Ils sont poursuivis pour association de malfaiteurs, vols commis la nuit avec violence, usage d’arme à feu, recel, etc. (7) de leurs victimes se sont présentées devant les enquêteurs, dont T. M. Diallo, un commerçant établi à l’Unité 12 des Parcelles assainies. A qui la bande a dérobé la somme de 7,8 millions de F CFA, lors d’un cambriolage perpétué en novembre 2018. Le jour de la fête du travail, le 1er mai dernier, ils ont emporté 350 mille F CFA et 53 cartes de recharge de différents opérateurs téléphoniques, au marché Castor. A. Ndiaye, à la tête de la bande, est aidé par ses présumés complices : Y. Sidibé, W. Ndiaye, K. Diakhaby alias Kara. Il y a aussi deux (2) receleurs : C.A. T. Faye et M. Faye. M. C. Faye, à bord d’une Carina 2, leur servait de chauffeur pour transporter leurs butins. Le chef de la SU, le Commissaire El Hadj Cheikh Adramé Diop, et ses hommes ont confisqué un revolver à barillet avec cinq (5) cartouches, une grosse cisaille, dix (10) motos dépourvues de papiers, un taxi de marque Toyota Carina 2. L’enquête suit son cours.

Abdoulaye Sarr