Une fessée historique pour un sacre encore retardé. C’est à croire que ce PSG a envie de prendre son temps pour valider son titre de champion de France. Au terme d’un match magnifique, engagé, du genre de ceux qu’on aurait aimé voir plus souvent cette saison, le dauphin lillois a infligé une véritable humiliation au leader parisien, réduit à dix en première période après l’expulsion de Juan Bernat et privé de nombreux cadres (5-1). C’est la première fois depuis le 2 décembre 2000 et une défaite à Sedan (5-1) que le PSG n’avait pas autant encaissé de buts dans un match de championnat. Surréaliste.

Ce duel a récompensé autant la flamboyance d’une l’équipe lilloise magnifique d’enthousiasme qu’il a validé la théorie de Thomas Tuchel, affirmant depuis plusieurs semaines que son effectif est trop court pour gérer toutes les échéances nécessaires à un champion de France programmé. C’est un détail mais Lille n’est “plus qu’à” 17 points du leader.

Eurosport