Awa Marie-Coll Seck est la nouvelle présidente du Comité national de l’Initiative pour la transparence des industries extractives (Itie). L’ancienne ministre de la santé et de l’action sociale a été nommée par décret et elle remplace ainsi Mankeur Ndiaye, devenu depuis le 9 février dernier représentant spécial du secrétaire général de l’Onu pour la Centrafrique. Awa Marie-Coll Seck occupait précédemment les fonctions de ministre d’État auprès du chef de l’État. Elle trouve un point de chute après que le Président Macky Sall a dissout son cabinet le 5 avril.

A. Sarr