Le Sénégalais Ibrahima Socé Fall a été nommé mercredi, Directeur général adjoint de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) en charge des questions d’urgence.
Le médecin-colonel de 53 ans a été officiellement Représentant de l’OMS au Mali avant d’être nommé par le Secrétaire général de l’ONU responsable de la crise Ebola en novembre 2014, selon une note biographique consultée sur le site de l’OMS.
En mars 2015, Ibrahima Socé Fall est Directeur du Groupe de la sécurité sanitaire et des situations d’urgence du Bureau régional.
A l’OMS, il a été, entre autres, conseiller régional au Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique, responsable de la planification stratégique du programme de lutte contre le paludisme, point focal de l’OMS pour la planification stratégique de la lutte contre le paludisme au niveau mondial et coordinateur du groupe de travail sur la planification stratégique du partenariat mondial Roll Back Malaria.
Au Sénégal, il a été chef de la division de la planification, du suivi et de l’évaluation et des opérations du département de santé militaire, chargé de cours au Département de santé publique de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) et membre du Comité directeur du Programme national de contrôle du paludisme.
Ibrahima Socé Fall a également été chef du département régional de lutte contre les épidémies et les maladies transmissibles, notamment du Programme élargi de vaccination (PEV) à Saint-Louis, ainsi que chef de district et médecin de première ligne auprès des troupes engagées dans des opérations militaires.
Il a été membre d’un groupe d’experts qui a dirigé l’introduction et la mise en œuvre du partenariat mondial “Faire reculer le paludisme” lancé en 1998 par l’OMS, l’UNICEF, le PNUD et la Banque mondiale.

Aps