L’hôpital Youssou Mbargane de Rufisque est secoué par un double scandale. Selon nos confrères de Vox populi, les 20 millions offerts par la Première dame se sont volatilisés en plus d’un détournement d’objectifs portant sur 49 millions. Selon l’Intersyndicale des travailleurs, l’Agent comptable particulier (Acp) est soupçonné d’avoir détourné cet argent. Selon l’As, le ministre de la Santé et de l’Action sociale a décidé de se saisir de ces deux affaires. Abdoulaye Diouf Sarr a envoyé une mission d’audit à l’hôpital pour se faire une idée nette de la situation financière.