La rupture est pleinement consommée entre le PDS et Madické Niang. En effet Le candidat malheureux à la présidentielle, qui a déposé ce jeudi, sa lettre de démission de son poste de député sur la table du président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse, s’est fendu d’un communiqué pour asséner ses 4 vérités

« Après avoir rencontré le Funs Club Madické NIANG « Jamm Comunity » le samedi dernier, j’avais décidé de rédiger une lettre à adresser au Secrétaire général du Parti Démocratique sénégalais PDS et une autre destinée au Président de l’Assemblée nationale pour, d’une part, démissionner de ma qualité de membre du PDS et d’autre part, de celle de député à l’Assemblée nationale.

Il importe de rappeler que je n’ai conservé mon poste de député qu’à la demande expresse de Maître Abdoulaye WADE faite en présence d’un ami commun et à la suite de l’intermédiation de Députés membres du Groupe Parlementaire Liberté et Démocratie.

Aujourd’hui, je porte à l’attention de l’opinion que je viens d’adresser au Président de l’Assemblée nationale une lettre de démission de mon poste de Député.

Je voudrais attirer l’attention sur le fait que, suite à la déclaration publique solennelle et pleine d’émotion de Serigne Mountakha MBACKE, Khalife général des Mourides par laquelle l’illustre Guide a précisé que mon statut est supérieur à toute position politique quel qu’en soit le niveau, je ne saurais m’accrocher à un poste de député » a déclaré, le leader de la coalition Madické 2019.

SeneNews Premium