Un homme cocufié est telle une bête blessée, assoiffée de vengeance. Et Amadou Ba le prouve à suffisance. Orpailleur de son état, Bâ ne se doutait pas une seconde qu’à chaque fois qu’il tournait le dos à sa famille (à Konaye, département de Goudiry) pour aller travailler dans la zone aurifère de Kédougou, sa femme flirtait avec un berger du nom de Mamadou Saliou Bâ. Jusqu’au jour où des amis le mettent au parfum, vidéo à l’appui, de la relation adultérine que sa femme entretient. Amadou Bâ s’étripait de rage en voyant la vidéo limite pornographique qui met en scène sa femme et son défunt amant. Puisque que quand la vengeance prend ses quartiers la raison s’en va, Amadou Ba peaufine son projet macabre et passe à l’acte dans la nuit du samedi 17 au dimanche 18 février 2018.

Il tend une embuscade à l’amant de sa femme et lui assène plusieurs coups de crosses de fusil jusqu’à ce que mort s’ensuit. Il décide alors de se débarrasser du corps en le jetant dans un puits. Puisque la vérité finit toujours par refaire surface, Amadou Bâ a été arrêté par la gendarmerie. Devant le juge il reconnait sans ambages les faits qui lui sont reprochés. L’affaire est mise en délibéré au 24 janvier 2019.