C’est le flou total autour de la cause du décès du petit Serigne Fallou retrouvé ce lundi à Rufisque après cinq jours de disparition. En effet, selon Le Quotidien, les premiers résultats de l’autopsie du corps n’ont pu déterminer la cause du décès car, informe un médecin légiste de l’Hôpital de Grand Yoff: « il y a absence de signe extrême de violence, absence de fracture, les viscères sont marqués par la décomposition, ce qui rend non fiable la description des lésions ». Par conséquent, état de décomposition partielle du corps aidant, « la cause directe du décès n’est pas objective ».

Cette situation ne semble pas faire les affaires de la police qui avait une piste pour appréhender le meurtrier. Sans description précise ses les causes du décès le profilage des suspects est quasi impossible.